Santé et environnement au coeur du Concours Lépine

Béatrix Foisil-Penther

Au début du mois de mai, le Concours Lépine a récompensé des inventions dans les domaines de la santé et de l’environnement.

Santé et environnement. Ces deux domaines se sont démarqués, lors de la 115ème édition du Concours Lépine qui a eu lieu le 7 mai dernier. Sur les 556 inventions à départager, les innovations récompensées cette année, placent donc ces deux problématiques au centre de la préoccupation des inventeurs. 

Éolienne à six pales, voiture électrique sans chauffeur ou compacteur de déchet…  Cette année, comme l’année dernière, les inventions vertes ne sont pas en reste. Le prix de l’Assemblée nationale a ainsi distingué l’association Cévennes Club Car, et son prototype de voiture électrique e-Hemera (photo). Le domaine de la santé reste incontournable. Ainsi, le prix du président de la République a mis en avant, l’application de Benoît Mirambeau.

Elle permet aux personnes diabétiques de « suivre de manière plus fiable leur traitement. » Elle « intègre le protocole de traitement (prescriptions diététiques, activités physiques, taux de glycémie, etc.) transcrit dans le logiciel par le médecin d’un malade. Lorsque celui-ci mesure son taux de glycémie, l’application calcule exactement quelle dose d’insuline il doit s’injecter », peut-on lire dans Le Monde.

Le Grand Prix ou le prix du Sénat a également récompensé une invention dans le domaine de la santé : l’Ergomeuble, de Thierry Gevrey : une « grande armoire dotée d’un mécanisme télécommandé qui permet d’amener le tiroir que l’on veut ouvrir  à hauteur d’homme. Une solution utile pour l’archivage en entreprise, mais aussi pour les personnes en fauteuil roulant » rapporte Le Monde.

La santé toujours, avec l’application WatcHelp : une montre connectée pour les personnes atteintes de troubles cognitifs. Mise au point par la maman d’un enfant autiste, elle a reçu le prix coup de cœur de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris-Ile-de-France. Dans tous les cas, le caractère innovant des inventions est pris en compte par le jury, tout comme la potentialité d’un passage rapide en production et leur viabilité économique.